Palio de Sienne
retour au Menu principal

Cavaliers de Civetta (Chouette) et Onda (Onde)

Le Palio de Sienne (Palio delle Contrade), est le plus connu des Palii  italiens.

C'est une course de chevaux, qui se tient deux fois par an (le 2 juillet pour le « Palio di Provenzano », et le 16 août pour le « Palio dell'Assunta ») dans la ville de Sienne.

Chaque couple cavalier/cheval représente un des dix-sept quartiers de la ville. Les cavaliers (fantini) montent à cru.

Le Palio tire son nom du pallium: manteau de laine, qui était donné au vainqueur d'une compétition.

Cavalier de Tartuca (Tortue) en 1830

Les plus vieux palii connus datent du Moyen Âge.

La place centrale de Sienne accueillait des jeux souvent guerriers : pugna, une espèce de match de boxe, des joutes et, dès 1499, des combats avec des taureaux.

Les courses en public organisées par les quartiers étaient populaires dès le XIVe siècle. Appelées palii alla lunga, elles traversaient toute la ville.

Quand le Grand-duc de Toscane interdit les combats avec les taureaux en 1590, les Contrade organisèrent des courses sur la piazza del Campo. Les premières courses se faisaient à dos de bufflonnes, elles étaient appelées bufalate ; plus tard des courses à dos d'âne et enfin des courses de chevaux furent organisées.

La première forme de palio moderne (appelé palio alla tonda pour le distinguer du plus ancien palio alla lunga) eut lieu autour de 1650. Au début une seule course, le 2 juillet était organisée, ce n'est que plus tard que la seconde, fut ajoutée le 16 août.

En 1729 , le gouverneur de Sienne, Violante de Bavière, établit les limites des 17 contrades.  En raison d'incidents lors des années précédentes, elle décréte également que ne peuvent participer que 10 Contrades à la fois.

Cavalier de Brucco (Chenille)

La première course, Palio di Provenzano, qui se tient le 2 juillet, correspond à l'ancienne date de la Visitation et à une fête locale en l'honneur de la Madonna de Provenzano, une statue autrefois détenue par le chef siennois Provenzano Salvani, qui eut la particularité de tuer le soldat d'occupation espagnol qui tira sur elle.

La seconde course, du 16 août, se tient le lendemain de l'Assomption et est dédiée à la Vierge Marie. Après certains événements très importants, la communauté siennoise, peut décider de tenir un troisième Palio entre mai et septembre.

La course démarre avec 10 chevaux, ce qui signifie, que seuls 10 quartiers sur les 17 peuvent être représentés à chaque course. Les sept représentants de quartiers qui n'ont pas pris part à la dernière course de même date un an plus tôt, sont automatiquement inclus et trois de plus sont aléatoirement choisis.

Course de 1857: Chiocciola gagne devant Lupa, Torre, Aquile, Leocorno, Onda, Bruco et Pantera
L'utilisation des couleurs des différentes contrades se répartit ainsi:
. Noir Bleu Vert Rouge Orange .
Blanc Lupa (liseré orange) Onda Oca ( listel rouge) Giraffa Leocorno (listel bleu) Istrice (blanc, noir, rouge, bleu)
Jaune Aquila (listel bleu) Tartuca Bruco ( listel bleu) Chiocciola (listel bleu)
Valdimontone (listel blanc)
. .
Rouge Civetta ( listel blanc) Pantera ( listel blanc) Drago (listel jaune) Torre (listel blanc et ciel) . .
Orange . . Selva (listel blanc) . . .
. . Nicchio ( listel  rouge et jaune) . . . .
On peut voir que les couleurs sombres noir, bleu et vert ne s'assemblent pas, ni les couleurs claires blanc et jaune.
Si le rouge s'associe à une couleur sombre, il est  accompagné d'un listel de couleur claire.

Casaque de Valdimontone
La seule doublette utilisée plusieur fois est le jaune-rouge.  Pour éviter la confusion, la contrada del Valdimontone utilise les couleurs jaune et rose pour sa casaque (giubbetto) depuis 1833.
Le Palio du 2 juillet 2010 a vu la victoire de Silvano Mulas dit Voglia sur Fedora Saura pour la contrade de Selva (Forêt).
Le Palio du 16 aout 2010 a vu la victoire de Luigi Bruschelli dit Trecciolino sur  Istriceddu pour la Tartuca (Tortue).
Voir :  http://www.ilpalio.siena.it/InfoContrade/
http://www.valdimontone.it/storia/giubbetto.asp